La femme libérée

Des figures emblématiques

La figure la plus iconique dans le domaine de la libération des femmes, n’est autre que Simone Veil née en 1927 et morte en 2017. Cette femme issue d’une famille juive, à changé complètement la vision de la femme par l’homme. Malgré son histoire en tant que déporté à Auschwitz à 17 ans, elle a réussi à se relever et à faire parler d’elle avec ses efforts et ses convictions qu’elle a mit en pratique au service de l’état et dans la vie politique, car, elle a été ministre de la Santé en 1974 à l’assemblé national. Ce qui lui a permis de gravir les échelons se serait la croyance envers les femmes et les droits de celle-ci surtout dans le domaine de la santé, car elle-même est une femme et une féministe dévouée.

Mais ce n’est pas la seule qui à contribué à la libération de la femme, Louise Weiss, dite “mère de Europe “ née en 1893 et morte en 1983 ,  issue d’une famille protestante d’Alsace . Elle était une féministe engagée dans les luttes pour le droit des femmes vers les années 1930. Elle a été résistante durant la période de l’occupation. Louise Weiss se présente comme une “amoureuse de l’Europe ”, car elle est contente du chemin qu’elle a parcourue pour en arriver là ou elle était ( Lors du discours au Parlement européen en juin 1979.

On peut citer encore Simone de Beauvoir née en 1908 et morte en 1986 à paris. Elle se fait connaître en 1949 avec la publication de son essai féministe et existentialiste “Le Deuxième Sexe”. Les mouvements féministes la nomment comme une “pionnière de la libération de la femme”, elle a démontré durant sa vie que l’on peut être une femme et mener une existence indépendante et libre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *