La Seconde Guerre Mondiale : précurseur dans l’importance des femmes

D’abord, entre 1939 et 1945 les femmes vont participer à l’effort de guerre, en étant un soutien pour les soldats au front et en travaillant à la place que les hommes occupaient dans les usines, ou dans les champs. Contrairement à la Première Guerre Mondiale, le métier d’infirmière n’est plus le seul accessible dans le domaine militaire, par exemple devenir mécanicienne est maintenant possible pour les femmes. Les industries fonctionnent de nouveau grâce au travail des femmes, la majorité des ressources crées sont pour les soldats à la guerre, il y a donc des pénuries dans le pays et une forte mortalité de civils s’ensuit.

Les femmes doivent donc aussi s’occuper des enfants et de la procréation, pour assurer l’avenir et la sûreté du pays. Ce poids va être plus pesant pendant la période du régime de Vichy. En effet, la femme est renvoyée dans son foyer et s’occupe de ses enfants, son travail ne doit pas empiéter sur sa vie familiale et elle ne doit donc pas être salariée. L’embauche des femmes devient une interdiction. Cependant, en 1942 la loi empêchant les femmes mariées de travailler est suspendues car la main d’œuvre se fait de plus en plus rare, du fait que les hommes sont à la guerre et les femmes obligées de rester au foyer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *