Les femmes sous le régime de Vichy

« Travail, famille, patrie » tel est la devise du Régime de Vichy. Dans cette devise, la femme occupe une place très importante puisque son rôle est de maintenir et gérer sa famille.

      Pétain, à travers son idéologie, renvoie la femme à sa « fonction primaire ». Son rôle est ainsi de s’occuper de ses enfants et de faire perdurer sa génetique. Ainsi, c’est un réel retour en arrière. La journée typique d’une femme est de rester à la maison pour s’occuper des enfants, faire le ménage et la cuisine.

Pour empêcher les femmes de sortir de ce schéma, le gouvernement de Vichy crée des lois afin d’interdire plusieurs choses : 

Le 11 octobre 1940, les femmes sont interdites d’être embauchées.

Le 15 février 1942, l’avortement est considéré comme « un crime contre la sûreté de l’Etat ».

Le 2 avril 1941, la loi interdit de divorcer avant 3 ans de mariage.

Fort heureusement, la fin de la guerre cessa cette idéologie en gardant comme souvenir la « Fête des mères »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *